Pendant quatre mois, du 10 juin au 1° octobre, "2021, l’Été polaire", célébrera partout sur le territoire hexagonal et ultramarin, à l’adresse d’un large public et sous toutes les formes, la magie, la richesse et les enjeux de ces mondes polaires.

 

Cette première saison culturelle et scientifique dédiée aux pôles Arctique et Antarctique, produira, encouragera, fédérera comme labellisera une centaine de rendez-vous géopolitiques, culturels, scientifiques et éducatifs.

adventure-1869194.jpg

Les pôles nous rappellent l’évidente interaction humaine sur l’écosystème de la planète

Pourquoi 2021, l'Été polaire ?

Vus comme lointains, encore relativement préservés et méconnus, les Pôles fascinent autant qu’ils témoignent de la fragilité du monde.

 

Arctique, Antarctique comme Subantarctique sont aujourd’hui des révélateurs sans concession de la gravité des changements climatiques, des atteintes à la biodiversité comme des confrontations entre grandes puissances.

 

Au regard de la crise sanitaire globale que nous traversons, le destin Pôles incarne l’évidente interaction entre l'humain et la planète. Partout dans le monde, la société civile et la jeunesse se mobilisent car elles comprennent l’urgence de ce combat et la France, elle aussi, se mobilise.

"2021, l’Été polaire" est une invitation à rejoindre l’épopée des deux pôles de cette géométrie magnétique du monde :

Map Arctique.png

​Pour le pôle Nord, avec les expéditions polaires en Arctique qui culminent en cette saison.

Map Antarctique.png

Pour le pôle Sud, aux côtés des gouvernements et experts qui se donnent rendez-vous à partir du 14 juin à Paris pour la présidence française de la réunion annuelle du Traité de l’Antarctique.

Au Sud comme au Nord, avec les explorateurs, scientifiques et artistes qui documenteront en direct ces mondes magiques et en mouvement et se retrouveront tous le 9-10 octobre autour de la première Nuit polaire (à Paris).

La France, grande nation maritime polaire, a joué et joue encore un rôle essentiel d’alerte dans la connaissance et la préservation de ces espaces.

 

De Jules Dumont d’Urville à Paul-Émile Victor, en passant par Jean-Baptiste Charcot et Jean Malaurie, "2021, l’Été Polaire" prolongera cette grande aventure des explorateurs polaires avec Jean-Louis Étienne, l’expédition Tara et de très nombreux - plus de 400 - chercheurs et scientifiques.

 

"2021, l’Eté polaire" est un appel aux initiatives de tous comme à l’action de chacun d’entre nous : sans nos deux extrémités, nous ne survivrons pas !

 

Alors, pour reprendre l’expression de Paul-Émile Victor : passons du rêve à l’action !

L'Astrolable%20-%20Antarctique%20-%20Cou

La France,
grande nation maritime polaire